Comment choisir un animal de compagnie pour votre enfant ?

L’achat ou l’adoption d’un animal de compagnie pour votre enfant doit être envisagé au préalable. Réalisez que, même si l’enfant a accepté de s’occuper de lui, vous finirez par assumer une partie du travail. Soyez donc clair sur votre volonté d’assumer cette nouvelle charge. La responsabilité du bien-être de l’enfant incombe toujours aux adultes, jamais à l’enfant.

Une fois la décision prise, il faut choisir l’animal le plus approprié en fonction de l’espace dont vous disposez à la maison, de ses habitudes et de ses besoins, de la nourriture dont il aura besoin, des vaccins, de l’hygiène, du temps que vous pouvez lui consacrer et même des dépenses liées à son entretien.

L’âge de l’enfant et des animaux domestiques

Il est important de tenir compte de l’âge de l’enfant.

Avant l’âge de 3 ans, ils sont incapables de s’occuper d’un être vivant. Mais il n’y a pas d’âge pour leur apprendre à les respecter. Dès l’âge de 4 ans, ils seront capables de s’occuper de certaines tâches, comme les nourrir ou faire le ménage. Pour cette tranche d’âge, optez pour des animaux qui demandent peu d’attention, comme un chat, un hamster, un oiseau, une tortue…

Si vous voulez un chien, attendez qu’il ait six ans, car il est plus exigeant : vous devez le promener, le baigner, jouer avec lui… Les animaux sont d’excellents « thérapeutes », n’hésitez donc pas à consulter un expert pour savoir lequel convient le mieux à votre enfant. Par exemple, l’observation des mouvements élégants des chats ou de l’activité frénétique d’un hamster permettra de fixer leur attention et de stimuler leur concentration ; un golden retriever sera idéal pour les enfants sédentaires car il est très joueur et, à l’inverse, le calme d’un dogue allemand le rend parfait pour les enfants hyperactifs.

Un ami utile

Il ne fait aucun doute que les animaux de compagnie sont d’excellents compagnons. Et ils vous apporteront également d’autres avantages dans leur éducation :

Le sens des responsabilités

Il établit une répartition des obligations entre les membres de la famille. Selon l’âge de l’enfant, confiez-lui la tâche de l’emmener en promenade, de remplir ses bols d’eau et de nourriture, de garder sa cage propre ou de jouer avec lui. Il sera heureux de le faire si vous lui expliquez que le bien-être de son nouvel ami dépend de lui.

Respect

Le contact avec les animaux favorisera leur amour de la nature et leur apprendra à respecter les autres êtres vivants, à être plus sensibles et tolérants à l’égard des besoins et des faiblesses des autres.

De bons professeurs

Grâce à la vie des animaux domestiques, il vous sera plus facile de leur expliquer les « choses de la vie », telles que la reproduction, la maladie, la mort…

L’activité physique

Jouer avec votre petit ami sera son activité préférée. S’il est petit, cela aidera son développement psychomoteur – ramper, aller chercher la balle, ou même faire ses premiers pas derrière son compagnon à fourrure… -. S’il est plus âgé, ces jeux l’inciteront à renoncer aux activités sédentaires, comme regarder la télévision ou jouer aux jeux vidéo.

Détente

Caresser un animal fait sécréter des endorphines à notre corps, ce qui réduit le stress et l’anxiété.